Faire entendre sa voix: parler devant un public

Sep 20, 2021

Oser prendre la parole en public, ma PLUS grande PHOBIE jusqu’à quelques années. L’idée de prendre la parole me laissait sans voix. L’idée de m’exprimer, aphone.

Mes premières présentations, je les ai bêlées : les trémolos mais version orchestrale.
Il faut dire que j’avais l’impression d’être le petit agneau qui allait être sacrifié sur le bûcher de la parole (égorgé, cramé… la totale).
Puis, un jour, j’étais tellement absorbée par le sujet que mince ! J’ai oublié de bêler. Puis, je me suis même amusée ! Bref, j’ai changé de répertoire et de tonalités. Je suis passée du mineur au majeur.

Et croyez-moi sur parole, enfin sur article, si MOI, j’ai pu le faire, c’est à la portée de TOUS !
En parlant de portée… Do, ré, mi… laissez-moi vous gargariser quelques conseils :

 

 

DOdo, les peurs

L’heure est grave car évidemment, vous aimeriez partager vos idées, vos pensées, vos connaissances, vos expériences mais aucun son ne sort de votre bouche dès que vous devez l’ouvrir ?
C’est humain d’avoir peur. C’est crétin d’être déserteur.
Car les excuses ont bon dos pour éviter l’action.

>> Rester dans sa cage dorée ou DOminer ses peurs :
>> Quelle est votre décision ?
>> Et surtout, quelle est votre véritable motivation ?
Oser, expérimenter, tester ou vous surprotéger, vous cacher, vous limiter ?

(o)UT, les saboteurs ! Vos peurs ne sont pas réalité mais de (mauvaises) histoires que vous vous racontez. Mettez-les au diapason.  Tout en nuance mais arrêter de les laisser vous mener à la baguette. Just DO it !

Rappel sur les saboteurs: ici



Ré, ré, ré : répéter à gogo

La fête, à la répet ‘

 Pour devenir une virtuose, une seule condition : faire ses gammes, encore et encore.

Le maestro maitrise sa partition parce qu’il l’a répétée à gogo, à outrance, a passionata, dans sa tête, dans ses rêves, sous la douche (qui ne chante pas sous la douche ?!), dans une salle vide, devant un public… Encore et encore.

Un Ted Talk (présentation de 20 minutes) prend plusieurs mois de travail acharné pour structurer, animer, maitriser et animer son discours alors ne sous-estimez jamais la préparation à toute présentation.

S’il s’agit de prendre la parole de manière spontanée, c’est aussi la répétition qui vous aidera. Saisissez toutes les occasions de vous exprimer (en famille, entre amis, collègues, voisins, …).
Qui va crescendo va claro.

>> observer, s’inspirer, imiter les grands orateurs pour débuter puis, avec le temps, votre style d’interprétation s’affirmera et l’improvisation, agréable sera.

>> Si parler en public est une compétence que vous voulez développer, réservez chaque semaine des moments/occasions pour travailler vos gammes.
Il existe des clubs comme Toastmasters pour le faire en groupe ainsi que des coachs spécialisés.

Mantralala

Et dans la famille répétition, je vous présente le mantra :
Cette petite phrase encourageante et positive à vous répéter TOUS les jours pour faire comprendre à votre subconscient que : « oui, je suis capable de parler en public ».

>> trouver votre phrase, le mantra qui résonne bien en vous et qui s’exprime en version positive (pas de « je ne vais PAS tourner de l’œil pendant la présentation »
mais « je suis détendue du début à la fin »)



Mi ! Mi ! Miiiiiiii ! (en anglais dans le texte):
me, myself and I. Mettre l’attention sur les autres

Le meilleur conseil pour diminuer réellement votre stress :
Mettre toute votre attention sur les autres/votre public.
Attention ! la « bonne » attention. !

- Focalisez-vous sur ce que vous voulez apporter à votre audience en termes d’informations, d’apprentissages, de partage …
Tout ce qui est constructif et concret  (attention sur eux)

- Non pas : ce qu’ils pensent de vous, si c’est la bonne tenue, si votre voix est posée, si vos cheveux sont bien coiffés…
Tout ce qui est subjectif et émotionnel (attention sur vous).

>> Mettre l’attention sur les autres évite aussi les dissonances et vous permettra de partager encore mieux votre message.

>> Développez votre oreille musicale pour écouter avec attention les autres.
C’est aussi ainsi que vous serez plus écoutée et moins stressée


FA-cile : un discours clair, succinct, précis

Pour se rassurer de maîtriser la partition, nous sommes parfois tenté(e)s de mettre quelques fioritures, de coller des # partout, des triples croches … 
Bref, de faire d’inutiles prouesses, d’en faire des caisses.

La règle d’or pour un discours réussi :
clair, succinct, précis pour garder l’audience intéressée et le contenu apprécié.

« Je vous écris une longue lettre parce que je n'ai pas le temps d'en écrire une courte."
expliquait Pascal.

>> Quant à vous, prenez le temps de ne pas en faire perdre aux autres.
Délestez votre discours, votre présentation, votre intervention de toute chose inutile pour en garder la substance intéressante et la mélodie harmonieuse.

Le ré et le fa sont une belle association.
Autrement dit, répétition et préparation, l’accord parfait.



Le Roi SOLeil : « le trac, sans moi »,
variante moins connue de « l’Etat, c’est moi »

Le roi soleil était critiqué parce qu’il n’aimait pas partager sa brioche ou prendre des bains. Cela lui a peut-être fait siffler les oreilles mais pas empêché de continuer à se goinfrer en agressant les narines de son entourage.

Dans la vie de (non) château, il est rare de trouver des révolutionnaires ou des critiques vraiment acerbes. Et pourtant, nos cordes sont souvent (trop) sensibles, résultat, nous les amplifions à déraison.

Une critique fait toujours mal à l’égo mais même les grands interprètes font des fausses notes. S’arrêtent-ils en plein de concert pour expliquer que leur doigt a grossi pendant l’hiver ou la corde est trop tendue de stress ? Non. La passion les porte, l’amélioration leur ouvrira de nouvelles portes.

>> une critique n’est qu’une opinion.
Soit elle peut vous permettre de vous améliorer, soit elle mérite la sourdine mais sûrement pas votre attention.
Si cela vous touche vraiment, sortez votre frustration, votre tristesse (par écrit, par cris, par larmes, par sport…) mais que cela ne mette pas un stop à votre carrière d’oratrice ou d’orateur.

 Et écoutez de la musique, cela adoucit les mœurs et le reste.




LA, ici et maintenant : être présent(e)

Le stress nous entraine à valser les présentations au tempo rapidissimo (le tempo de toute personne mal à l’aise en public).  Les respirations, les silences ? C’est pour les cantiques.
Or, si la pause aussi fait partie de la musique, un moment pour se poser fait partie de votre pratique.

80% de la communication est non verbale donc même si vous flanchez sur une intonation, buttez sur un mot ou gazouillez lamentablement, ce n’est pas grave.
Le plus important, c’est de partager quelque chose d’humain.
Pourquoi allez à un concert (où la boulette peut arriver à tout moment) ? Parce que l’émotion est intense, parce que c’est vrai, parce qu’il y a un partage.

>> Osez lâcher la partition, la recherche de perfection.
Improvisez et surtout amusez-vous, souriez, partagez, même si votre voix fait des trémolos et vos genoux, des castagnettes.




Et SI je n’osais pas :
« n’aie pas de regrets », chante Mylène Farmer

Toutes ces difficultés sont l’occasion d’apprendre, d’évoluer, de grandir.
Une vie sans bémol ou anicroche est vie à moitié vécue et pleine de regrets.
Prenez-vous une claque ou des claquements de mains à la fin de la présentation mais essayez !

>> On grandit sa zone de confort par demi-ton, parfois par octave, choisissez votre rythme mais jouez, amusez-vous avec vos notes, mettez de la musique dans votre vie et des jolies mélodies dans celle des autres.

Bonnes musiques, bons tempos, bonnes interprétations.

Si vous avez envie d'être vraiment écoutée, je vous donne rendez-vous le jeudi 28 Octobre pour un webinaire: "je veux qu'on m"écoute" pendant lequel je partagerai conseils et expériences pour faire passer votre message comme vous le souhaitez.
Inscription gratuite

A bientôt,
Julie

 

Je ne mène personne à la baguette mais j’aime donner le LA à de nouveaux projets donc si vous avez besoin de coaching et de plus d’harmonie dans votre vie, pensez à réserver votre session découverte ICI

Close

Si vous avez besoin de nouveautés,
Si vous avez envie de changement dans votre vie professionnelle,
Si vous cherchez le job de vos rêves,
Ce webinaire est pour vous!