PROCHAIN WEBINAIRE: JE LE QUITTE OU PAS? (mon job)

Les saboteurs ou comment sortir d'un mauvais film

Jan 03, 2023
J’aimerais écrire une lettre ouverte à Mr Jean-Claude Van Damme pour lui présenter mes excuses.

J’avoue, ses conseils pour « être aware » me semblaient quelque peu irrationnels. Comment croire les exhortations d’un homme plus souple qu’un macaroni trop cuit, qui, de surcroit, a décidé de quitter le pays des gaufres, des frites et des Schtroumpfs ?
Et pourtant, Mr Van Damme avait raison depuis toujours. C’est important « d’être aware » car il sont là...

On ne les voit pas, on ne les remarque pas, on ne les sent pas mais….

Ils sont là.

 


Le reality chaud de votre vie

Pour le besoin du scénario, supposons que vous êtes les acteurs de vos vies et « eux », les scénaristes.
(spoiler : vous êtes vraiment les acteurs de votre vie).
 
Nous pourrions penser que frustrés d’avoir raté le casting et de se retrouver dans les coulisses, « ils » se vengent en écrivant des scenarii catastrophes, en sabotant toutes vos belles actions.

Leur crédo :
« la vie, c’est compliqué ; la souffrance, c’est tendance ; les problèmes, j’aime ».
De vrais scénaristes neurasthéniques.
Ou français... sans la grève, malheureusement.
 
Dans la vraie vie, ces « scénaristes » s’appellent des saboteurs.

Ce sont des petits personnages imaginaires créés de toute pièce par les peurs et les désillusions.
Ils sont multiples mais ont un point en commun : ce sont des trouillards. Leur but est de vous garder bien au chaud, bien à l’abri, bien à l’ennui dans votre zone de confort. Non pas par joie mais par habitude.

Tels de petits démons, aussi appelés Gremlins, confortablement installés sur votre épaule, ils vous murmurent, sans relâche, des :
- « tu n’y arriveras jamais »,
- « pour qui tu te prends ? »,
- « que vont dire les gens ? »,
- « tu vas faire tellement de peine à ta Mère/ ton Père/ ton colibri…. »,
- « tu es trop méchante/gentille/vieille/bête/grosse… »
- « on sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on gagne »….

Ils ne sont pas vraiment méchants-méchants, juste apeurés. Ces saboteurs s’imaginent que le NO-motion vous protégera, vous évitera de douloureuses déceptions, de tristes désillusions ou des humiliations sans nom.
Alors comment faire ami-ami avec les saboteurs et que votre film se termine par un happy end ?
 
 
 
Pleins feux sur les projecteurs : Be AWAAAAAARE !

Les rois de la censure préfèrent abîmer dans l’ombre, sournoisement.
Ces viles éminences grises distillent des insinuations infondées, suggèrent des dangers, tirent les ficelles des croyances, jouent avec les peurs, prônent l’immobilisme.
C’est tellement subtil et efficace qu’à force, ces pensées deviennent vérités.
 
Afin de prendre conscience de leur existence, une seule pratique : BE AWARE, comme dirait le sage JC.
 
Parler en public, négocier un délai avec les impôts car votre chat, atteint de pica, a mangé votre déclaration papier…
quelle que soit la situation de stress, faîtes un arrêt sur image.
 
Gros plan sur la scène et observation de vos émotions.
 
Et attention, pas de prise de tête ou autre grande introspection et flashback sur les traumatismes d’enfance, façon Misery.
Une émotion, c’est d’abord une réaction physique, alors:
 
>> Comment vous sentez-vous ?
>> Que ressentez-vous ?
o Tachycardie, Tatie Cardie, estomac acrobate, douleurs aux tempes, jambes en vacances?
o Froid, chaud, brulant, ça pétille, ça bout ?
o Couleur : vous voyez rouge, ressentez une peur bleue, broyez du noir ?
 
Le but est de donner forme à vos peurs.
 
Plus vous la visualiserez, plus vous comprendrez que ce n’est pas vous, mais elle qui se fait de mauvais films.
Une peur est là pour vous mettre en garde, ce n’est pas une excuse pour ne rien faire. Le courage, ce n’est pas l’absence de peur, c’est de passer à l’action, malgré la peur.
 
Vous n’êtes pas vos saboteurs donc débusquez-les, remerciez-les de s’inquiéter pour vous et foncez, enfin, à votre rythme.

Et si cet exercise vous semble difficile, parlons-en ensemble.
J'ai l'habitude de virer du plateau les indésirables et des vies de mes clientes, le désagréable.
J'avoue, c'est l'un des aspects que j'adore dans mon travail de coach: mettre en lumière et dissoudre ces vampires.
 
 

Jouer avec ses émotions

L’émotion est une diva.
 
L’ignorer, c’est déchaîner une grosse colère.
S’aplatir devant elle, c’est 50 shades of douleur vraie.
 
Le mieux est d’accuser réception de sa présence, l’accepter et respirer, reeeeeeespirer.
C’est simple et pourtant dès que l’angoisse monte, que faîtes-vous ?
 
Le remake du Grand Bleu. :
Apnée pendant 2 heures, le temps de faire la présentation, pourallerplusvite.
>> Reeeeeeeeeeeeespirez, iiiiiiiiiiiiiinspirez, eeeeeeexxxxxxxxxpirez.
 
 

Votre jeu d’acteur
 
Pourquoi les saboteurs peuvent-ils prendre tant de pouvoir ?
C’est parce qu’il y a un rôle disponible et que personne ne veut le jouer.
 
Mettre de côté les saboteurs, c’est se regarder sans fard et potentiellement affronter le fait qu’entre ce que je voulais être (Charlize Theron) et ce que je suis (Charlize Theron dans Monster), il y a un décalage.
 
C’est comme ces navets à la bande annonce exceptionnelle.
Tellement prometteur et pourtant, tellement décevant.
 
Alors oui, parfois les projets échouent, le succès n’est pas toujours au rendez-vous, nos prestations sont médiocres, nos résultats loin de nos attentes, mais au moins, on joue, on apprend, on s’amuse. On vit.
 
 
 

Le public
 
Pas d’acteurs reconnus et acclamés sans audience.
 
Et vous, pour qui jouez-vous votre spectacle ?
Qui aime assister à vos performances ? Qui encourage vos répétitions, par amour ou par habitude ?
Est-ce que votre public vous aimera toujours si vous sortez de votre registre personnel ?

Oubliez les remakes.
A la longue, ils fatiguent autant les acteurs que le public.

Posez-vous plutôt la vraie question :
>> « arrêtons la comédie, qu’est-ce que je veux, maintenant ? »
 
Vous risquez de perdre votre public ? Il y en aura d’autres.
Une nomination aux rotten tomatoes vous angoisse ?
Faites une bolognaise, digérez et passez à autre chose.
 
Et surtout, devenez votre meilleur public, donnez-vous le droit de changer ou d’échouer, encouragez-vous, célébrez votre courage et sabrez le pepsi à vos exploits.
Clap, clap à vous.
 
(rotten tomatoes est un prix qui « récompense » les pires films de l’année)
 
 
 

Aaaand… action !

Le pire pour un saboteur : que vous OSIEZ passer à l’action, malgré toutes ses mises en garde.
 
Sortir de la zone de confort n’est jamais aisé mais allez à votre rythme, faites un bout d’essai.
Jouer dans l’épisode Pilot, s’il ne vous plait pas, décollez vers d’autres horizons.
 
Et le clap de fin sera une dernière question:
 
oublions les metteurs en scène, les scénaristes, les figurants, le public… qui est la Star de votre vie ? La VRAIE Star ?
That’s all, folks !
 
Julie,
Coach en female Leadership et agente d'actrices de leur vie.
 
NB: pour recevoir le palmarès des articles et autres activités en priorité, pensez à vous inscrire à la Newsletter.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Close

Si vous avez besoin de nouveautés,
Si vous avez envie de changement dans votre vie professionnelle,
Si vous cherchez le job de vos rêves,
Ce webinaire est pour vous!