INSCRIPTIONS OUVERTES: A MA JUSTE VALEUR!

Retrouver son énergie positive avec un bon nettoyage de printemps

Apr 06, 2021

Une hirondelle ne fait pas le printemps, mais un bon nettoyage, si !
D’ailleurs, cela fait non seulement un formidable printemps mais surtout, une vie des plus agréables.

Nettoyer, c’est laisser place aux bonnes ondes et la place aux belles énergies.
Le printemps veut rayonner, veut briller, veut réchauffer et pour cela, il lui faut de l’espace.

Le nettoyage de printemps, c’est le rituel pour vous débarrasser de la peau (poils ?) d’hiver, du carcan hivernal (appelé aussi Damart), du blues venu du nord et de l’apathie transie de froid.
La nature renait, nous revivons.

Au placard, les squelettes ; au loin, les fantômes ; vade retro, la molasse.
Le renouveau printanier nous attend.

  

Dégager son espace

« La simplicité est la sophistication suprême. »

Qui a dit cette phrase ? Léo da Vinci, himself !

Alors, certes, il n’a pas vécu au temps d’Ikea, Zara, H&M et autres lieux de tentations mais une chose reste identique : le bazar égare, le rangement détend.

Dans notre époque des plus nébuleuses, une vision éclairée, un chemin dégagé, une maison rangée apaisent l’esprit. Sans aller dans le minimalisme forcené, un peu de délestage matérialistique fera le plus grand bien à vos neurones.

Je sais, peut-être pourriez-vous remettre ce pantalon pattes d’eph orange formica (il y en avant partout dans les années 70…), la mode est certes cyclique.
Mais la vraie question est : en auriez-vous vraiment envie ?
Si votre réaction est « niet », la seule action est « oubliettes ».


Je sais, ce pantalon slim taille 32 vous allait tellement bien, il y a x  années. Et évidemment, vous allez perdre ces fameux 15 kilos pour pouvoir le porter à nouveau. 
Mais comment vous sentez-vous à le voir dans votre placard ?
Motivée ? Alors à garder
Désabusée, ennuyée, chagrinée ? Alors à dégager.


C’est simple : garder autour de vous les objets qui vous donnent le sourire, provoquent de bons souvenirs, vous donner envie de rire.
Tous les autres, ce sont des détraqueurs (cf Harry Potter) qui vous bouffent votre bonne énergie et créent des engorgements dans votre tête et votre cœur.

 

>> Faites le tour de TOUS les objets qui habitent à vos côtés et posez-vous la question :
Est-ce que je suis vraiment heureuse de garder ce … ?

 

 

 

 

"L'élégance ne consiste pas à porter une nouvelle robe"

Disait Coco Chanel.
Vous savez la Papesse de l’élégance qui prônait la qualité over la quantité.
Bon, ma mère aussi, mais j’ai mis beaucoup de temps à le comprendre.

« Peu de choses mais de belle qualité ».

Pourquoi : parce que nous sommes ce que nous mangeons, (appelez-moi la femme chocolat),  mais aussi ce que nous achetons, collectionnons, portons…
Le fast food, la fast fashion, le fast living a tué la qualité et créé un monde où rien n’est luxe, calme et volupté mais plutôt rustre, hard et déprimé.

Pour contrebalancer cela, que faire : vous couvrir d’or, enfin de confort, de raffinement, de précieux.
Gâtez-vous de simplicités sophistiquées.

 

>> mettre de la beauté et du raffiné dans votre vie est une marque de respect de soi et de votre valeur.  Passez le test de ce qui vous entoure :
« Est-ce que je me sens bien d’avoir… dans ma vie ? »

 

 

Dégager les mauvaises énergies

« Les amis, cela fait toujours plaisir.
Si ce n’est quand ils arrivent, c’est quand ils repartent »

Que de sagesse dans les mots d’Alphonse Karr.

Amis, famille, connaissances, je suis intransigeante ! Si cela me crée des nœuds d’estomac à les voir, à les appeler, à les côtoyer, c’est « thank you, next ».
La vie est trop courte et le chocolat, trop précieux pour être dégusté en mauvaise compagnie.


Pour plus d’infos sur les vampires émotionnels: article 

  

« Garder une rancune,
c’est comme boire du poison en espérant que son ennemi meurt »

Bouddha himself, ladies et gentlemen !

2 choix s’offrent à vous:
- Garder l’option poison mais bien veillez à le faire boire à votre ennemi.
- Dégager la rancune.

Pour la première option, diverses suggestions sont disponibles sur internet le maléfique.
Pour la seconde, je vous encourage à dégager rancunes, rancœurs, rances pensées, rancards ratés.

Comment faire ?
Sortez cette rancune avant qu’elle ne s’infiltre dans votre tête, votre cœur, vos cellules.

Sortez-la en écrivant : crachez votre venin, votre frustration, votre tristesse sur une feuille de papier. Notez, notez, notez tout et brûlez la feuille.
Cela fait très rituel du samedi soir à Saba mais bon, quand il n’y a ni discothèque, ni salle de sport ouvertes, on s’adapte.

 
Je ne sais pourquoi cela fonctionne mais cela fonctionne.
Opération à renouveler autant que nécessaire.
Tout en restant bien prudente, extincteur non loin.

Pour les personnes craignant les flammes :
hurler sa rage dans la forêt/les champs offre une autre alternative.

Pour les personnes craignant les flammes et aimant les écureuils :
pleurer ou faire du sport.


Bref, qu’importe la façon, du moment que vous ayez l’aise.


>> sortez, sortez toute cette rancune.
Elle bloque votre énergie et vous empêche d’avancer.

  

 

 

« J’ai mis de l’or dans mes cheveux »

Disait Dalida à la chevelure de lionne.

Vous allez me dire ? Dalida, ok mais je ne suis pas Samson (vous savez, celui qui avait la force dans les tifs. Un pote de Petrole Hann et qui s’était fait avoir par la belle DaliLA, à ne pas confondre avec notre inspiration du moment, DaliDA). (vous suivez ?!?)

Faire le nettoyage du printemps, c’est aussi dégager les cellules mortes de notre corps, tailler les pointes abimées, revigorer nos dépouilles fatiguées : gommage, coupage, massage.
Quelque soit la méthode qui vous convient, au printemps, il est vital de remettre son corps à neuf.

Prendre soin de nos corps, c’est se rappeler que nous sommes vivantes.


>> prévoyez un moment pampering pour vous.
Ce n’est pas superficiel, c’est un moment pour ré-habiter nos corps après la mue printanière.

 

 

Dégager du temps pour plus de bon temps

« Vous pouvez tout faire, mais vous ne pouvez pas tout faire en même temps »

Parce que pour nos to-do lists aussi, c’est vrai que less is more.
Alléger vos taches et charges, pour alléger votre charge mentale.

Nous aurons beau essayer d’entasser des « à faire absolument », d’encastrer des « obligations obligatoires », d’encaquer des «  plus, plus, plus », Chronos se gausse :
24 heures par jour, pas plus.

Alors, tout comme il ne sert à rien d’accumuler, de collectionner, d’amasser des objets, il en va de même avec vos activités. Privilégiez la qualité over la quantité, remember ?


>> Concentrez-vous sur les activités qui sont véritablement utiles et qui vous permettent réellement d’avancer sur les projets qui vous tiennent à cœur.

 

 

 

« Être occupés à être occupés »

Le nouveau fléau de notre société.

Avoir l’impression de vivre en accumulant les moments, les évènements, les achievements.
Swiper d’un rencard à l’autre, papillonner d’un intérêt à l’autre, s’enivrer de données…
Echanger, regarder, épier, écouter,… tout le temps, non-stop, 24h/24, comme tout être humain se respecte.

Enfin, ne se respecte plus car l’être humain n’est pas un robot.
Et encore ! Même les robots doivent recharger leurs batteries.

Alors, si vous voulez plus de temps pour vivre, prenez le temps de vivre.

 

>> Réservez dans votre journée, une ou plusieurs plages à buller, rêver, buller ou autrement dit : à vivre

 

 

« le travail me fascine, je pourrai le regarder des heures » 

 Oscar Wilde, wild wild man et surtout homme libre.

Tout comme il est bon de faire un tri dans son environnement, dans ses connaissances, il est important de faire un tri dans ses activités :
- Quelles sont les activités qui vous apportent satisfaction, joie et fierté ?
- Quelles sont celles que vous devez dégager ? oui, dégagez !
Dégagez ne veut pas forcément dire ne pas faire mais soit déléguer ou faire autrement.


Je ne parle pas de l’activité qui saoule un chouïa, je parle de l’activité qui vous pompe l’âme et vous donne envie de manger des clous à la place. 
Forcément, la déclaration annuelle des revenus vient en tête.
Mais je parle plutôt de toutes ces « petites » activités qui sont devenues incontournables à force d’avoir dit 15 fois de suite : « ok, pour cette fois-ci, SEULEMENT».


Ce n’est jamais aisé de remettre l’église au milieu du village et encore moins, la situation acquise à l’arbitrage
mais ces activités pompeuses d’énergie/de temps et de votre talent ralentissent votre flux d’énergie.

N’attendez pas mai, pour faire ce qu’il vous plait.
Votre temps est trop précieux.


>> Quelles sont les activités que vous avez acceptées à la longue et qu’il serait temps de redonner à l’expéditeur ou expéditrice ? Que ce soit au travail, en famille, dans le voisinage.

 

Que ce printemps vous apporte légèreté et allégresse renouvelées.
Et que cet article vous rappelle la liberté et richesse de vos possibilités.

 


Pour être informées des nouveaux articles, des coups de cœur et autres activités à vous ravir, n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter.

 

Close

Restons en contact via
la newsletter!