NOUVEL ATELIER: POSER SES LIMITES

Agir, c'est bien. Agir avec impact, c'est mieux

Oct 12, 2021

Je rêve de pouvoir parler l’arabe (et aussi le russe, le suédois, l’espagnol, le grec, voire le breton). J’ai commencé à (puis arrêté de) prendre des cours d’arabe.
A part zeitoun et djebelloun, je suis loin d’être bilingue.

Entre envies et vraie vie, ce n’est pas vraiment kifkif.

Ce qui me donne l’occasion de partager avec vous quelques conseils pas forcément orthodoxes. A lire avec un esprit ouvert et de droite à gauche.

 

 

La petite action UTILE ou « qui fait chouïa, réussira »

Les rêves n’ont pas de limites et c’est tant mieux.
Les objectifs ont besoin de tangible pour être prestigieux.

Vous savez sûrement que pour atteindre un objectif ambitieux, il faut le diviser en plein de petites actions et y aller Step by Step (ouh, babyyyy). Mais ce que nous oublions souvent, c’est de faire des petites actions UTILES.

Ex : « pour courir un marathon, inscrivez-vous à la gym, achetez-vous une paire de baskets. »

Personnellement, je m’inscris chaque année dans une gym au cas où ma douche tomberait en panne (jamais arrivé) et j’utilise mes baskets pour aller me chercher des glaces, près de chez moi. L’action utile que j’ai soigneusement évitée : prendre rendez-vous avec un coach sportif.

C’est la même idée avec mes cours d’arabe : j’avais acheté tous les livres, commencé les cours mais j’avais « oublié » de réserver du temps pour apprendre et réviser.

 

>> Dans l’avancée de vos objectifs, songez toujours petit ET utile/impactant.

 

Salam aleykoum, mon côté sombre

J’avoue, j’avoue… quand la motivation d’accomplir de grandes choses, de sauver le monde et mon pèse-personne me lâche, je vais chercher l’impulsion dans le côté dark de ma force. Je sais, c’est moche et j’avoue devant vous que j’ai une dark soul mais qui me booste.

En d’autres termes : une « sale âme à l’écoute* ».

"Sale âme" écoute ma colère, ma frustration, mon énervement, tout ce qui me fait sortir de mes gonds et, par conséquent, de ma zone de confort.

C’est triste et vraiment pas digne d’un prix Nobel de la paix ou d’une place à the Voice mais l’intensité des émotions négatives permettent aussi de vous faire avancer :

- Prouver à ce prof, ce collègue, cette connaissance que « si ! » vous êtes capable de devenir … (à remplir à choix)

- De vous dépasser pour éviter qu’un(e) concurrent(e) aux valeurs qui vous rendent maboul ne gagne le poste/le contrat/la couronne de lauriers…

- D’en avoir marre de voir les grandes gueules se prendre pour des grands hommes (cela marche au féminin aussi), que les petits joueurs chopent la grosse tête et que les grandes âmes jouent petit.

- De ne pas vouloir se faire coiffer au poteau (du marathon) par votre petite nièce de 11 ans ou en finir avec la tristesse de ne pas parler avec son père, sa langue maternelle.

 

>> Quand les nobles causes ne vous donnent plus l’élan, ayez une discussion entre vous et vous-même pour comprendre quelle émotion « négative » peut être transformée en élan pour vous faire décoller.

>> Puis, sur le long terme, allez chercher à nouveau le positif pour faire vivre vos valeurs et rayonner de vrai bonheur.

* Salam aleykoum, dans le texte d’origine

 

La honte sur moi ou hchouma

La honte ou se sentir responsable.
« Accountability » en anglais, parce que cela claque plus.

Annoncez à votre entourage, à vos vrais amis et vos amis en ligne, à Obama et au monde entier, votre objectif et la date à laquelle vous allez l’atteindre. La honte d’abandonner peut vous encourager à avancer même quand le cœur n’est pas à la nouba.

Dieu choukrane, je n’ai pas d’amis, ni de Facebook. Est-ce la raison pour laquelle je ne sais toujours pas dire « tortue » en arabe ?!

 

>> Faites la liste des personnes (encourageantes, hein ! Pas des bourreaux) que vous ne voudriez pas décevoir.
Ou trouvez un système (amis, groupe, coach, mastermind…) qui vous ‘obligera’ à partager vos avancées, vos résultats sur la place publique. Cela peut aider.

 

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez parler de vos objectifs. Nous pourrons en discuter autour d’un kawa ou d’un thé à la menthe.

Julie, coach en développement personnel
contact

 

Close

Si vous avez besoin de nouveautés,
Si vous avez envie de changement dans votre vie professionnelle,
Si vous cherchez le job de vos rêves,
Ce webinaire est pour vous!