Votre singularité est votre force

Jan 12, 2022

Se sentir différent(e), ne pas trouver sa place dans un groupe, dans une société dans le monde, c’est d’un stress !

Dans ce cas, 2 manières de réagir :

- se blâmer, se faire des reproches, essayer de rentrer dans le moule/le rang et perdre son unicité, sa sapidité puis sa confiance

- devenir Lady Gaga et en faire une force, une inspiration et continuer d’avancer dans la vie (sur des talons de 30 cm, moulée dans une jupe faite de poissons d’avril.
Ou parfois, grande classe, habillée en Mugler).

Personnellement, j’adore les « misfits », les originaux parce qu’ils ont des vies incroyables, des histoires invraisemblables et que ces Dingues de la Vie osent mettre en place des choses extra-ordinaires.

Pendant des années, j’ai eu la chance de travailler pour les Parfums Thierry Mugler et ainsi de découvrir un de ces Artistes de la vie, un de ces Créateurs de rêves, un de Maestro des extrêmes. Je ne vais pas vous en faire la biographie (mais si vous souhaitez tout savoir, contactez-moi, je suis intarissable : raconte-moi une histoire) mais je voudrais partager avec vous quelques pistes de réflexion de l’Activiste de la création.



Dauphine de Jerphanion, Opéra Garnier (Paris), 1986. — Manfred Thierry Mugler


Droit dans ses bottes

Bon, avec Mugler, c’était plutôt, bien droite, voire rigide dans sa silhouette.

Quand Mugler débarque dans le monde de la mode, la mode dans le monde est aux robes légères et flottantes, imprimées de petites fleurs délicates. Très "lisse’n’love".

Mugler n’en a que faire. La Femme qui porte des fringues "Mugler" est décidée, déterminée, prête à tout déchirer. Ses tailleurs sont bien dessinés, les lignes nettement tracées, ses épaules assumées.

Fini le "peace’n’moche", la "Femme signée Mugler" part à la conquête du monde et de ses envies. Elle déraisonne, elle détonne, elle étonne. Qu’importe, elle change la donne et elle cartonne.

Mugler, comme tous les avant-gardistes, a su transformer ses envies en un style nouveau.
Le secret : rester fidèle à soi-même, ne pas essayer de copier, de s’arranger, de minimiser.

Est-ce facile ? Niet ! Mais vous pouvez utiliser les pierres que l’on vous envoie pour construire vos châteaux  (bon, vous pouvez aussi les retourner à l’expéditeur mais je ne suis pas pour la violence. Pas tout le temps…).


Pourquoi tant de haine quand on essaie de sortir du lot ?

Parce que lorsque nos aïeux faisaient encore des siestes dans les cavernes entre 2 chasses aux mammouths et une petite cueillette, le groupe était essentiel à leurs survies.
Pas de copains, pas de pain. Enfin, pas de tartare de mammouth.
L’harmonie et la cohésion du groupe étaient essentielles pour la survie de chacun, et du feu.
Même si cela remonte à des millions d’années, certaines personnes n’ont pas beaucoup évolué. Le Différent, l’Original, l’Inhabituel, cela fait peur et doit être étouffé.

Or votre différence est votre feu intérieur.
L’éteindre, cela refroidit des envies d’attaque de la part des moutons, mais vous éteignez aussi la petite flamme qui vous anime.
Alors, au lieu de vous noyer dans la masse, bûchez !
Alimentez vos envies, apprenez à utiliser vos dons, transformez votre singularité en or,
soyez déterminé(e)s à rester ou devenir VOUS.

Tous les Dingues (mot choisi avec beaucoup de respect) de ce monde étaient des travailleurs infatigables ; les embûches les boostaient; les critiques leur donnaient encore plus envie de primauté.

Ce n’est pas facile de vivre sa singularité. C’est encore plus difficile de vivre dans l’uniforme informe. Alors, taillez un costard aux peureux et à la conformité. Utilisez votre unicité pour vivre pleinement et pour apprendre à forger votre caractère avec autant de passion et d’intentions qu’un tailleur Mugler est dessiné.

 

 

Photo: Jerry Hall in Thierry Mugler 1995 Angel ad. Image from WWD 

Angel, un autre alien 

Quand Thiery Mugler a sorti le parfum Angel en 1992, le monde était en état de choc :
Le premier parfum féminin bleu et aux notes gourmandes jamais senties,
Quelques années plus tard, Angel était le parfum le plus vendu au monde, avec Chanel 5.

Angel, Chanel 5 ont dans leur formule une note poussée à l’excès et affirmée.
La devise de Mugler est d’ailleurs « ma mesure, c’est la démesure ».

Ecouter et croire en sa singularité, c’est « revenir à soi », expression que j’affectionne particulièrement. C’est savoir ce qui est bon pour soi, ce qui convient à soi-même et top of the tops : savoir ce qui nous rend heureux, profondément et véritablement heureux.

Votre singularité peut déstabiliser ou déranger, soit.
Ce qui est primordial, c’est de vous kiffer, VOUS.
Vous apprécier, vous aimer, vous estimer, c’est la meilleure des protections et des motivations pour avancer dans la vie. C’est aussi la meilleure des façons d’être apprécié(e), aimé(e) et estimé(e), parce que c’est vrai. 

Tous ces Singulières et Singuliers qui ont été hués et ridiculisés ont fini par trouver leur place, celle qu’ils se sont créée et surtout à trouver leur « bande », les personnes qui ont su reconnaitre et louer leur différence.  

 « Il vaut mieux être détesté pour ce que tu es, plutôt qu’être aimé pour ce que tu n’es pas »
Quelqu'un de très intelligent

 

 
Alan Strutt, Yasmin Le Bon (Londres, 1997), collection La Chimère, haute couture automne-hiver 1997-1998. — Alan Strutt

Un touche-à-tout, curieux de la vie et l’Humain

« Vous êtes unique, comme tout le monde »
La citation qui me fait beaucoup rire. En clair, évitez la prise de tête et le surplus de réflexion sur le pourquoi, comment, moi, moi, moi et entrer dans l’action et la vie.

Votre singularité est une grande chance si VOUS décidez de l’utiliser.

Vous pouvez aussi l’utiliser pour jouer les victimes incomprises et faire partie des artistes anonymes qui, au lieu de créer, ont passé leur vie à regarder leur nombril. Or, un nombril, non seulement, c’est petit mais qu’est-ce que c’est ennuyeux.
Ne perdez donc pas votre temps dans les méandres ombilicaux et avancez.

Si trouver votre case ou mettre un nom sur votre singularité vous aide, je dis formidable ! Mais que cela ne devienne pas l’excuse ou la raison pour ne pas vous dépasser (sortir de la case) ou mettre en avant d’autres qualités que vous avez.

Pour cela, trouvez votre gang, les personnes avec qui vous êtes bien, naturellement mais évitez les clans ou troupeaux dans lesquels la singularité est parfois la seule chose qui rapproche. Côtoyez des personnes différentes ouvrent de grandes perspectives, les œillères et les neurones.

Une singularité, une différence est d’autant plus importante qu’elle apporte sa pierre ou sa tuile à l’édifice. C’est ainsi que je conçois l’harmonie : plein de singularités, de différences qui font un bel et rieur ensemble.

Mugler ne s’est pas contenté d’être dans la case couturier. Il a transmis sa singularité à travers divers supports, a fait des collaborations avec des personnes taillées parfois dans le même tissu, parfois dans du marbre. Et ce sont ces rencontres singulières qui rallument les braises et réchauffent les cœurs.

Je vous laisse avec un clip que j’ai dû voir 847203 fois. Too funky, pensé comme un défilé Mugler et ses coulisses.

Funky vie à vous aussi !
Julie, boosteuse de confiance en soi et fan des différences

Et pour recevoir des informations originales et bien choisies et une dose d’inspiration régulièrement, la missive parfumée

 

Beyoncé en corset Mugler/ Article Marie-Claire 2009

 

Close

Si vous avez besoin de nouveautés,
Si vous avez envie de changement dans votre vie professionnelle,
Si vous cherchez le job de vos rêves,
Ce webinaire est pour vous!